Outre le vidéo-projecteur et le système optique permettant de projeter l’image à 360°, l’un des points fondamentaux de tous les planétariums mobiles est bien entendu, le dôme. La question du projecteur est maintenant bien résolu grâce au travail de Yves Lhoumeau avec le système open-source LSS.

Concernant le dôme, actuellement, la solution privilégiée par la plupart des planétariums mobiles est celle du dôme gonflable qui malheureusement souffre de nombreux inconvénients : poids, encombrement, prix, mise en œuvre.

Il existe également l’option dôme géodésique en bois, le prix est plus abordable mais il reste l’inconvénient du poids et l’on rajoute des angles là où l’on souhaiterai une sphère la plus parfaite possible.

C’est pourquoi nous avons choisis de créer des dômes ultra-léger, dont la mise en œuvre facile et rapide peut être effectuée par une seule personne.

Nous en sommes actuellement à la version 3.2, vous pouvez-voir ci-dessous quelques détails de la conception du prototype.